Le Canardeur
(Thunderbolt and Lightfoot, Etats-unis, 1974)

Titre original :
Thunderbolt and Lightfoot

Origines :
Etats-unis, 1974

Réalisateur :
Michael Cimino

Scénario :
Michael Cimino

Acteurs :
Clint Eastwood
Jeff Bridges
Geoffrey Lewis
Catherine Bach
Gary Busey
Jack Dodson
Gene Elman
Burton Gilliam
Roy Jenson
Claudia Lennear
Bill McKinney
Vic Tayback
Dub Taylor
Gregory Walcott
Erica Hagen


Photographie :
Frank Stanley

Musique :
Dee Barton

Montage :
Ferris Webster

Production :
The Malpaso Company

Durée :
1h55

Sortie Etats-Unis :
23 Mai 1974

Sortie France :
04 Août 1974

Critique :
Premières images, et premiers thèmes qui éclatent aux yeux d'un spectateur ébloui par la virtuosité de la caméra et la beauté prodigieuse du cinémascope. Clint Eastwood en pasteur, poursuivi par un homme armé au milieu d'un plan large fordien: déjà l'importance des rites religieux, initiatiques, sociaux, bouleversés par la violence d'une société moderne dans laquelle des marginaux anachroniques ne peuvent survivre. Alors on fuit à travers les grands espaces américains, au hasard des rencontres. Thunderbolt and Lightfoot (oublions le titre français mensonger et racoleur), c'est l'éclosion d'un talent brut, d'une perle nacrée et fragile, d'un cinéaste surdoué qui allait changer à tout jamais la face du cinéma américain. Car Hollywood ne peut se relever d'une telle claque, d'une telle évidence, d'une aussi grandiose assimilation de tous les thèmes qui ont fait la force et la gloire de la cité des rêves. La naissance cinématographique de Michael Cimino à travers ce chef-d'œuvre discret marque la mort d'un empire, la fin d'une ère, et il devient évident, au vu du miroir qu'il lui tend, qu'un tel cinéaste ne pouvait qu'être absorbé ou rejeté par l'Amérique.

Anecdotes :
Son surnom légendaire de "Thunderbolt", John Doherty le doit à sa façon bien particulière de braquer les banques à l’aide d’un canon de 20mm. Traqué par ses anciens complices, qui l’accusent d’être parti avec le butin de leur dernière opération, Thunderbolt et sauvé in extremis par Lightfoot. Jeune marginal énergique et exubérant, ce dernier s’associe avec Thunderbolt en vue de faire un dernier gros coup : le casse de l’Armored Depositary, une banque réputée imprenable. Mais lorsque Thunderbolt associe ses anciens complices à son plan, les choses dérapent.

Budget :
$4,000,000

Box-office France :
NC

Box-office Etats-Unis :
$25,000,000

Le Canardeur sur Internet :

Allociné
Fiche complète.

Amazon.fr
Achetez le film sur Amazon.

Cinéma Cigogne
Critique du film.

FilmDeCulte.Com
Million Dollars Papy, portrait de Clint Eastwood.

Fnac
Achetez ce film sur la fnac.

Imdb
Fiche film.

Photo 1 - Le CanardeurPhoto 2 - Le CanardeurPhoto 3 - Le Canardeur
Photo 4 - Le CanardeurPhoto 5 - Le CanardeurPhoto 6 - Le Canardeur
Photo 7 - Le CanardeurPhoto 8 - Le CanardeurPhoto 9 - Le Canardeur
Photo 10 - Le CanardeurPhoto 11 - Le CanardeurPhoto 12 - Le Canardeur
Photo 13 - Le Canardeur


Synopsis :
Son surnom légendaire de "Thunderbolt", John Doherty le doit à sa façon bien particulière de braquer les banques à l’aide d’un canon de 20mm. Traqué par ses anciens complices, qui l’accusent d’être parti avec le butin de leur dernière opération, Thunderbolt et sauvé in extremis par Lightfoot. Jeune marginal énergique et exubérant, ce dernier s’associe avec Thunderbolt en vue de faire un dernier gros coup : le casse de l’Armored Depositary, une banque réputée imprenable. Mais lorsque Thunderbolt associe ses anciens complices à son plan, les choses dérapent.

© Michaelcimino.fr - 2006/2007

Sites partenaires : Actualité cinéma Geek, Jeanclaudevandamme.Fr, Cinéma porno : actualité, Popcards à regarder et à envoyer, Hébergement sites internet...